Archives par étiquette : chirurgie maxillo-faciale

Qu’est-ce que la Chirurgie Maxillo-Faciale? la Stomatologie?

La Chirurgie Maxillo-Faciale est une spécialité médicale chirurgicale. Le chirurgien maxillo-facial est médecin et chirurgien, diplômé de chirurgie générale, et spécialisé en tout ce qui se rapporte à la sphère cranio-maxillo-faciale, y compris la chirurgie esthétique du visage.

La Stomatologie est une spécialité médicale chirurgicale. Le Stomatologiste est donc médecin et chirurgien, spécialisé en ce qui se rapporte à la sphère oro-faciale. La maitrise de l’art dentaire complétée par les connaissances médicales apportent aux stomatologistes une compétence unique.
Un chirurgien? Autrefois, les barbiers assuraient l’art de la chirurgie. Puis, pour avoir le titre de chirurgien, il fallait passer un diplôme de chirurgie générale, c’est à dire deux années de chirurgie orthopédique, viscérale, vasculaire. Actuellement, les chirurgiens sont en voie de disparition…

CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

  • Cancérologie cervico-faciale et de la cavité buccale
  • Chirurgie des glandes salivaires et de la glande thyroïde
  • Chirurgie cervicale
  • Chirurgie orthognathique (chirurgie de la déformation des mâchoires et des dysmorphoses du visage)
  • Traumatismes faciaux et leurs séquelles

CHIRURGIE PLASTIQUE DE LA FACE

  • Tumeurs cutanées de la face
  • Chirurgie réparatrice et reconstructrice des séquelles
  • Chirurgie orbito-palpébrale
  • Otoplastie
  • Chirurgie du rajeunissement facial (liftings, lipofillings, blépharoplasties)
  • Profiloplastie (rhinoplastie et génioplastie)

STOMATOLOGIE

  • Maladies bénignes et malignes de la cavité buccale
  • Chirurgie buccale, extractions dentaires (dents de sagesse)
  • Chirurgie pré-implantaire (greffe osseuse)
  • Kystes maxillo-mandibulaires

Alimentation molle

L’alimentation molle correspond à une alimentation parfois mixée, mais épaisse. Il s’agit donc d’une alimentation normale, mais molle, avec par exemple  :
– de la viande hachée séparément des légumes cuits.
– des fruits uniquement cuits ou en compote.

 Exemples de repas :
– Boudin, purée.
– Steak haché, pâtes.
– Jambon haché, haricots verts.
– Poisson, épinards.
– Tomates cuites, poulet haché.
– Petits pois, escalope hachée à la crème.
– Carottes, porc haché.
– Ratatouille, veau haché.
– Œuf, épinard.
– Poisson, riz.
– Hachis parmentier.
– Mousse de poisson.
– Soufflé au fromage.
– Tomates farcies.

Exemples de dessert ou de collation
– Chocolat: biscuits trempés, céréales.
– Banane.
– Compote.
– Laitages: riz au lait, semoule.
– Crème dessert.
– Œuf au lait.
– Mousse au chocolat.
– Glaces et sorbets.

Alimentation après une chirurgie de la mâchoire

  1. Quels sont les conseils d’alimentation après une chirurgie de la mâchoire?
  2. Qu’est-ce qu’une alimentation liquide?
  3. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée lisse?
  4. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée épais?

Alimentation mixée lisse

Les mêmes recettes que pour l’alimentation liquide peuvent être utilisées. Il suffit seulement de moins les liquéfier…
Les aliments cuisinés doivent se présenter sous forme de bouillie, de purée…
Vous pouvez aussi utiliser des pots de préparations pour bébés.

Exemples de préparations sucrées

Crème pâtissière

Partir de votre recette habituelle (avec du lait entier), puis enrichir avec une cuillère à soupe de lait écrémé en poudre par portion.

Bouillie de chocolat

– 1 litre de lait.
– 80 gr de farine.
– 100 gr de chocolat.
– 80 gr de sucre.
– 20 gr de beurre.
– Une pincée de sel.
Préparation:
Réserver une tasse de lait froid. Faire bouillir le lait non réservé avec le chocolat, le sel et le sucre. Délayer soigneusement la farine avec le lait froid. Verser un peu de lait chaud sur le délayage, toujours en tournant, puis verser le délayage dans le lait chaud. Faire bouillir en tournant toujours à la cuillère de bois. Laisser cuire 15 minutes. Retirer du feu, ajouter le beurre. Servir tiède ou froid.

Potage au jambon

– 50 gr de jambon haché.
– 10 gr de maïzena.
– 200 cc de lait + 2 cuillères à soupe de lait écrémé. en poudre.
– 1 morceau de beurre.
– 1 jaune d’œuf.
Délayer le lait écrémé en poudre dans le lait. Faire chauffer.
Délayer la maïzena dans le lait chaud. Faire épaissir à feu doux.
A cette sauce ajouter le jambon haché et le jaune d’œuf en fin de cuisson.

Purée de pommes de terre enrichie

– Une purée de pomme de terre.
– 4 œufs.
– 4 cuillères à soupe de lait écrémé.
– 40 gr de beurre.
– Gruyère râpé.
Ajouter la purée tiède, le beurre, les jaunes d’œufs, les blancs d’œuf battus en neige et le lait écrémé. Saupoudrer de gruyère râpé. Passer 1/4 d’heure au four chaud.

Vous pouvez varier la recette en faisant une purée de carottes, purée de céleri, purée de brocolis.

Potage au gruyère

Préparez un potage de légumes mixés, puis ajouter 1 crème de gruyère ou du gruyère râpé et de la crème fraîche.

Sauce blanche et sauce béchamel

Ajouter systématiquement sur tous les légumes, viandes blanches ou poissons.
Réalisez la sauce selon votre recette habituelle. Enrichissez la préparation en ajoutant, jaune d’œuf ou crème de gruyère ou deux cuillères à soupe de lait écrémé en poudre.
Pour en changer le goût de temps en temps, ajouter du concentré de tomates ou du ketchup® ou de la noix de muscade et faire gratiner avec du gruyère râpé.

Crème de laitue

– 500 gr de laitue.
– 60 gr de beurre.
– 1 litre 1/2 d’eau.
– Sel.
– 1/2 litre de lait.
– 20 gr de crème de riz ou de maïzena.
Laver la laitue, la couper finement. La faire fondre dans un faitout avec 30 gr de beurre. Ajouter l’eau, le sel et faire bouillir 30 minutes à couvert. Délayer la crème de riz (ou la maïzena) avec le lait froid. Verser dans le potage bouillant. Maintenir la cuisson un instant. Compléter avec une portion de votre choix.

Crème Dubarry

Préparation et cuisson : 1 heure.
Pour 4 personnes.
– 1 petit chou-fleur.
– 1 litre 1/4 d’eau.
– 30 gr de farine ou de maïzena.
– 30 gr de beurre.
– 1 jaune d’œuf.
– Sel, poivre.
Faire cuire 20 minutes à l’eau bouillante salée le chou-fleur coupé en bouquets.
Le passer finement (sauf quelques petits bouquets que l’on met dans le soupière au moment de servir).
Mélanger la purée obtenue avec la farine ou la maïzena.
Allonger avec de l’eau de cuisson et laisser mijoter 15 minutes sur le feu. Au moment de servir, préparer la liaison au jaune d’œuf dans le soupière, ajouter beurre ou crème, et bouquet de chou-fleur

Alimentation après une chirurgie de la mâchoire

  1. Quels sont les conseils d’alimentation après une chirurgie de la mâchoire?
  2. Qu’est-ce qu’une alimentation liquide?
  3. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée lisse?
  4. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée épais?

Alimentation liquide

Menus proposé pour une journée

Petit déjeuner

– Un liquide chaud ou froid (café, thé, chocolat, jus de fruits).
Yaourt à boire, ou Lait de soja

Goûter du matin

Un produit laitier liquide

Déjeuner et Dîner

– Mixé liquide (200ml): pomme de terre (environ 60 gr), légumes cuits (environ 100gr), viande ou poisson (environ 50 gr), ou un œuf dur, deux cuillères à soupe de lait en poudre, ou deux cuillère de crème de gruyère, beurre ou crème fraîche, bouillon.

– Un laitage liquéfié (même principe qu’à 10 heures).

– Une compote ou fruits au sirop mixés, liquéfiés avec du jus de fruits, ou fruit frais mixés liquéfiés avec jus de fruits.

Si vous avez bon appétit : une préparation liquide dans la soirée ou la nuit.

Exemples de préparations sucrées :

Lait de poule

200 cc de lait entier + deux cuillères à soupe de lait écrémé en poudre
2 jaunes d’œuf sucrés ou parfumés avec du miel ou de la confiture ou du sirop de fruits. Mixer le tout et boire frais dans la journée.

Compote enrichie

– 4 cuillères à soupe de compote de fruits.
– 2 cuillères à soupe de lait écrémé en poudre
– 2 cuillères à soupe de poudre hyperprotidique.
– 1 jaune d’œuf.
– 1 cuillère à soupe de Maltrinex® ou plus selon les goûts personnels.
– 10 gr de beurre ou de crème fraîche.
Faire fondre le beurre dans la compote encore tiède. Ajouter le lait, la poudre hyperprotidique, le jaune d’œuf et le sucre. Mixer le tout. Cette préparation peut être réalisée avec une banane mixée ou de la crème de marrons en remplacement de la compote.

Crème anglaise

selon la recette habituelle

Compote anglaise

3 cuillères à soupe de compote assez liquide
3 cuillères à soupe de crème anglaise ou crème pâtissière. Mélanger ensemble crème et compote

Exemples de préparations salées

Il suffit de liquéfier les préparation…
Voir recettes avec menu mixé lisse.

Alimentation après une chirurgie de la mâchoire

  1. Quels sont les conseils d’alimentation après une chirurgie de la mâchoire?
  2. Qu’est-ce qu’une alimentation liquide?
  3. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée lisse?
  4. Qu’est-ce qu’une alimentation mixée épais?

Conseils d’alimentation après une chirurgie maxillo-faciale

  1. Il faut éviter de perdre du poids après une intervention chirurgicale, cela ne favorise pas la cicatrisation.

  2. Vous devez prendre vos repas assis, dans le calme à heures régulières et manger lentement.

  3. Faire si possible plusieurs petits repas, au moins six, afin que tous les aliments indiqués soient pris en quantité suffisante.

  4. La part du sucre dans l’alimentation doit être réduite au maximum car votre hygiène bucco-dentaire ne pourra pas être aussi efficace, notamment sur les faces internes des dents.

Il existe plusieurs types d’alimentation :

  • Alimentation LIQUIDE, lorsque vos dents doivent restées serrées en permanence.

  • Alimentation MIXÉE LISSE puis MOLLE (MIXÉE ÉPAIS), lorsque vos dents peuvent se débloquer, mais que vous n’êtes pas autorisés à mastiquer.

Enrichissez vos préparations

Pour vous permettre de reprendre du poids, il vous est conseillé d’enrichir le plus possible vos préparations (salées ou sucrées) avec par exemple :
– Crème de gruyère fondue.
– Jaune d’œuf ou œuf entier.
– Lait écrémé en poudre.
– Poudre hyper-protidique vendue en pharmacie.
– Beurre cru et crème fraîche introduits dans les potages ou purées ou légumes à la béchamel.
– Sucres spéciaux vendus en pharmacie ayant un pouvoir sucrant plus faible que le sucre ordinaire.
– Biscuits à la cuillère écrasés dans une préparation liquide sucrée.

Laitages liquides

– Un yaourt + 100 ml de lait + une cuillère à soupe de lait en poudre + sucre (confiture, miel).
– Ou un yaourt type « petit suisse® » + 150 ml de lait + une cuillère à soupe de lait en poudre + sucre.
– Ou une bouillie liquéfiée avec du lait + une cuillère de lait en poudre.
– Ou un produit diététique vendu en pharmacie (non remboursé), votre pharmacien pourra vous conseiller.
– Ou une brique de lait aromatisé (rayon produits laitiers).

Conseils de préparation des aliments

Apporter des protéines

Mixer la viande de préférence crue : vous obtiendrez un mélange plus lisse.

Lorsque vous choisissez des œufs en remplacement de la viande, ajouter ceux-ci hors du feu après que le mélange ait été réchauffé, sinon, les œufs coagulent

Pour les préparations à base de poissons : attention aux arêtes!

Choix des féculents

Semoule fine, tapioca, riz, pâtes constituent la base des potages pour les modes de préparation MIXES ÉPAIS OU HACHES.

Les pommes de terre, la semoule, le riz, les pâtes, peuvent rendre la préparation collante. Il est préférable de mixer séparément celle-ci en purée lisse, puis d’ajouter d’autres aliments. Il est aussi possible d’utiliser des flocons de pomme de terre déshydratés.

Choix des légumes

Beaucoup de légumes cuits peuvent être utilisés : blanc de poireau, carotte, courgette, haricots verts, épinard, salade cuite, brocolis, chou-fleur, tomate sans peau ni pépins, endive, céleri rave, potiron. Pensez aux légumes surgelés en galet (carotte, céleri, brocolis, épinard).
Les légumes fibreux : blettes, salsifis, céleri branche… laissent des fils dans les préparations et ne sont donc pas recommandés.

Pour la consommation des légumes, vous pouvez soit
– Les ajouter aux préparations à base de viande, poissons, œufs.
– Les consommer indépendamment.

Exemples de préparations :

  • épinards + sauce béchamel + lait
  • endives + sauce mornay + lait
  • carottes + sauce béchamel + lait

Le lait

Il sera la base des sauces béchamel, mornay, aurore. Il vous permettra de consommer du poisson, des œufs et du jambon et d’améliorer le plaisir du repas.

Exemples de préparations :

  • cabillaud + béchamel + épinards
  • filet de merlan + sauce mornay + légumes
  • œufs brouillés + sauce aurore + légumes
  • œufs durs + béchamel + carottes

Comment procéder ?

Mettre dans le mixer la viande moulinée, les légumes (frais ou congelés), les féculents avec une petite partie du bouillon (bouillon de légume, bouillon cube etc…). Mixer jusqu’à obtention d’un mélange lisse, puis ensuite, ajouter peu à peu le reste du bouillon, jusqu’à obtention de la consistance souhaitée.

Si vous utilisez des jaunes d’œufs en remplacement de la viande, ajoutez les hors du feu aux légumes mixés ou à la purée.
Agrémenter avec ketchup®, sauce tomate, crème fraîche.

Vous pouvez aussi consulter les livres de recettes fournis avec certains robots mixers.

Dépannage

Il existe des préparations mixées ou en poudre prêtes à l’emploi. Elles sont disponibles en pharmacie.

Il existe des laitages enrichis en protides. Ils sont disponibles en pharmacie.

Votre médecin et votre pharmacien sauront vous conseiller à leur sujet…

Que faut-il savoir avant une anesthésie locale?

Cette fiche d’information a été conçue pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous avez prévu de vous faire opérer sous anesthésie locale.

Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d’information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention. Continuer la lecture

Anesthésie Locale? ou Générale?

Anesthésie générale ou locale; ce que je dois savoir

L’anesthésie permet qu’une intervention se déroule sans douleur ni risque. Plusieurs types d’anesthésie existent : locale, générale et péridurale.

Qu’est-ce que l’anesthésie locale ?

Durant l’anesthésie locale, un produit anesthésique est injecté sous la peau. Il supprime la douleur dans la région du corps concernée, alors que vous restez conscient.
L’anesthésie locale est utilisée pour des interventions de courte durée, limitées à un endroit du corps.
Les dentistes ont recours à l’anesthésie locale pour des extractions dentaires ou la pose d’un implant. En dermatologie, l’anesthésie locale est pratiquée lors de la résection d’un grain de beauté ou le traitement d’un ongle incarné.

Y a-t-il des précautions à prendre avant une anesthésie locale ?

Avant l’anesthésie, le médecin vous pose une série de questions.

Le médecin vous demandera :

  1. Si vous avez déjà été anesthésié (e)
  2. Si vous fumez
  3. Si vous souffrez d’une maladie chronique ( diabète, épilepsie…)
  4. Les médicaments que vous prenez ( anticoagulants, aspirine. .)
  5. Si vous êtes allergique à un produit
  6. Si vous portez un pacemaker
  7. Les éventuels incidents survenus lors d’une précédente anesthésie

Qu’est-ce que l’anesthésie générale ?

Le jour de l’opération, l’anesthésiste vous injecte un produit par perfusion dans une veine ou vous demande d’inhaler un gaz anesthésique. Vous êtes alors totalement endormi, et ne gardez aucun souvenir.
L’équipe médicale surveille votre cœur et votre respiration durant toute l’intervention.

Que se passe-t-il après l’anesthésie ?

Après une anesthésie, l’équipe médicale vous surveille en salle de réveil.
On ne vous raccompagne dans votre chambre que lorsque l’effet anesthésiant est terminé. On vous donnera une collation, puis vous enlèvera la perfusion.

Après la visite du chirurgien, vous pourrez alors rentrer chez vous. Il est recommandé de ne pas être seul après une anesthésie, et de ne pas conduire.

Comment dois-je me préparer à une anesthésie générale ?

Lors de la consultation pré-anesthésique, vous devrez apporter les documents suivants :

  1. Le questionnaire, dûment rempli, qui vous a été remis lors de votre prise de rendez-vous
  2. Votre carte de groupe sanguin
  3. Votre carnet de santé
  4. Vos ordonnances en cours
  5. Les résultats de vos dernières analyses
  6. Vos derniers examens ( scanner, échographie, électrocardiogramme…)

Vous devez rester à jeun durant plusieurs heures avant l’intervention et ne pas boire, fumer ou mâcher du chewing-gum.
Avant l’intervention, vous devez faire votre toilette, souvent avec un produit antiseptique.
Vous devez retirer vos bijoux, prothèses dentaires et lentilles de contact. Le vernis à ongle et le maquillage doivent être éliminés.
L’infirmière vous donnera des explications détaillées. N’hésitez pas à lui poser des questions.

Est-ce que je cours des risques si je suis anesthésié(e) ?

Quelle que soit l’anesthésie, toutes les mesures sont prises pour minimiser les risques. Les complications sont néanmoins possibles.
Après une anesthésie locale, des sensations de fourmillement sont fréquentes mais disparaissent rapidement. Les réactions allergiques au produit anesthésique sont rares.
Après une anesthésie générale, les infections pulmonaires dues à l’aspiration de nourriture sont prévenues par le jeûne préopératoire. Pour empêcher la formation de caillots de sang, un traitement préventif associé à des bas de contention est mis en place.

Puis-je être anesthésié(e) si je suis allergique ?

Oui, vous pourrez bénéficier d’une anesthésie en cas d’allergie. Informez le médecin anesthésiste lors de la consultation préopératoire afin qu’il puisse vous anesthésier en toute sécurité.

Qu’est ce que la Chirurgie Maxillo-Faciale, la Stomatologie, la chirurgie esthétique, l’implantologie

La Chirurgie Maxillo-Faciale est une spécialité médicale chirurgicale. Le chirurgien maxillo-facial est médecin et chirurgien, diplômé de chirurgie générale, et spécialisé en tout ce qui se rapporte à la sphère cranio-maxillo-faciale, y compris la chirurgie esthétique du visage.

  • Cancérologie cervico-faciale et de la cavité buccale
  • Chirurgie des glandes salivaires et de la glande thyroïde
  • Chirurgie cervicale
  • Chirurgie orthognathique (chirurgie de la déformation des mâchoires et des dysmorphoses du visage)
  • Traumatismes faciaux et leurs séquelles

 

La chirurgie esthétique du visage

  • Tumeurs cutanées de la face
  • Chirurgie réparatrice et reconstructrice des séquelles
  • Chirurgie orbito-palpébrale
  • Otoplastie
  • Chirurgie du rajeunissement facial (liftings, lipofillings, blépharoplasties)
  • Profiloplastie (rhinoplastie et génioplastie)

La Stomatologie est une spécialité médicale chirurgicale. Le Stomatologiste est donc médecin et chirurgien, spécialisé en ce qui se rapporte à la sphère oro-faciale. La maitrise de l’art dentaire complétée par les connaissances médicales apportent aux stomatologistes une compétence unique.

  • Maladies bénignes et malignes de la cavité buccale
  • Chirurgie buccale, extractions dentaires (dents de sagesse)
  • Chirurgie pré-implantaire (greffe osseuse)
  • Kystes maxillo-mandibulaires

La chirurgie implantaire et pré implantaire

Les greffes osseuses pré-implantaires.
La pose d’implant dentaire consiste à remplacer une racine dentaire manquante pour cela, il faut parfois augmenter la quantité d’os restante. les techniques d’augmentation sont regroupé sous le terme de greffe osseuse pré-implantaire. En effet, aujourd’hui, plusieurs techniques, permettent d’amener l’os manquant.

 

Un chirurgien. Autrefois, les barbiers assuraient l’art de la chirurgie. Puis, pour avoir le titre de chirurgien, il fallait passer un diplôme de chirurgie générale, c’est à dire deux années de chirurgie orthopédique, viscérale, vasculaire. Actuellement, les chirurgiens sont en voie de disparition…